Videz vos placards, c’est (aussi) un acte militant…


En ce 1er mai, journée internationale de revendication des travailleurs, je pense que le jour est bien choisi pour parler de la « Survivor Week ».
Le principe est simple : il suffit de ne rien dépenser pendant une semaine, et de vivre exclusivement avec les contenus de nos placards / frigo / congélateur … Demander à quelqu’un de faire les courses à sa place, c’est tricher, mais il est permis d’aller faire des courses une fois la veille du challenge (mais sans revenir avec un semi-remorque!).

Aujourd’hui, je vous propose de l’appliquer à l’alimentaire uniquement. Et à première vue, cela paraît insurmontable : par exemple, quand on est habitué à manger des pâtes à la bolognaise, que faire des ses 15 kg de pâtes sans sauces pour aller avec?

Pourtant, lorsqu’on joue le jeu, on s’aperçoit que cette semaine permet notamment :

  • de libérer de la place dans les placards et rangements, bien sûr
  • de (re)découvrir de nouveaux plats : le gratin de pâtes, par exemple…
  • d’aller au bout de nos envies : si ces spätzle ou cette boîte de coeur de palmier sont là, c’est bien qu’on en a eu envie un jour (oui, je sais, ça sent le vécu…)
  • d’économiser , et plus qu’on ne le croit
  • de limiter la surconsommation et l’accumulation qui finit par du gaspillage : oui, même les boîtes de conserves se périment un jour…
  • de prendre l’habitude de consommer en flux tendu : à quoi bon vider ses placards, si c’est pour les remplir aussitôt la semaine finie?

Puisque l’on a tous tendance à accumuler et que dans un petit espace, cela nuit toujours au bien-être, je vous encourage vivement à relever le défi, vous aussi ! (pour ma part, c’est déjà fait!)

Ou encore, voici autre méthode pour vider ses placards : apporter vos surplus alimentaires à une association caritative, notamment à la banque alimentaire la plus proche de chez vous…

Bon long week-end!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *